Le verrouillage peut avoir entravé certains plans et ambitions de régime – et pour d'autres, il les a accélérés.

Donc, que vous espériez perdre quelques kilos dans les mois à venir, ou que vous soyez déjà sur la bonne voie pour atteindre votre objectif ou vous réinsérer dans votre paire de jeans préférée, cette liste vous donnera des idées.

Les groupes Slimming World et Weight Watchers commencent à reprendre, avec de nombreux arrêtés et mis en ligne et par zoom tout au long de la pandémie.

Beaucoup ont déclaré que les groupes en ligne les avaient vraiment aidés à rester sur la bonne voie.

D'autres ont perdu du poids sans rejoindre un groupe, simplement par le contrôle des portions et l'exercice.

Nous entendons des femmes incroyables qui dépassent leurs objectifs.

Si vous avez une histoire de perte de poids ou une histoire positive pour le corps, nous aimerions avoir de vos nouvelles, alors veuillez nous contacter à katie.timms@reachplc.com.

Katie Boekestein

Une jeune médecin stagiaire qui a dit qu'elle «mangeait ses émotions» a réussi à jeter un énorme trois et demi pierre.

Katie Boekestein admet qu'elle n'a jamais été la fille qui “s'est cachée derrière son poids”.

Mais elle se souvient d'une fois où elle s'est sentie gênée après s'être assise sur une chaise en plastique blanc, et elle s'est effondrée sous elle.

Mais le point de basculement pour la jeune femme de 21 ans a été de prendre conscience de son état de santé à l'été 2018.




«J'avais 19 ans avec un IMC obèse, j'ai assisté à plusieurs conférences et j'ai entendu parler de la façon dont l'obésité et l'adiposité centrale amélioraient de nombreux processus et syndromes de la maladie», a-t-elle expliqué.

«J'ai décidé que ce n'était pas la voie que je voulais pour ma santé et mon corps! Cela affectait toutes les parties de ma vie!

«Ma forme physique, ma confiance en moi et mon bien-être général diminuaient à mesure que je continuais à prendre du poids pendant ma première année à l'université.

«Quand je suis retourné dans ma maison familiale, j'ai décidé que ça suffisait et que je voulais changer pour mon avenir.

Elle a rejoint un groupe à Birmingham, mais après avoir “volé entre quelques-uns”, elle s'est installée avec le groupe Mount Gould Slimming World de Lauren Fidler.

«J'ai décidé de faire le monde minceur par moi-même pour commencer, comme ma mère l'a fait et c'était facile de la copier!

«J'ai commencé à 13e 3 livres. Je portais la majeure partie de mon poids autour de mon ventre et je n’ai vraiment pas aimé.

“J'ai ensuite rejoint le groupe à 12st 6lbs et suis arrivé à mon objectif en neuf mois. La vie s'est alors mise en travers et j'ai un peu fluctué, ne remarquant pas que j'avais commencé à prendre du poids! Un gain de pierre plus tard, il me fallait c'est parti pour revenir à la cible et c'est là que j'ai rejoint le groupe de Lauren. “

Katie, qui est une joueuse passionnée de Netball, a remarqué une amélioration drastique de sa capacité sportive et peut maintenant soulever des poids lourds.

Elle a l'intention de perdre encore 7 livres, mais n'est pas trop concentrée sur les chiffres sur l'échelle.




Katie a déclaré: “J'adorerais arriver à 9e 3 livres pour dire que j'ai perdu la 4e, cependant, je vais maintenant voir à quoi ressemble mon corps. Il ne s'agit pas seulement de ce que disent les chiffres sur la balance. Je ont maintenant un ventre tonique.

«Je me sens tellement plus heureuse, confiante et pétillante. Je sens que je me suis donné les meilleures chances pour mon avenir et j'espère qu'à mesure que mes connaissances en diététique et en exercice augmenteront, je pourrai aider mes futurs patients à réaliser des choses similaires.

«Je commence à progresser et j'aime ce que je suis capable de réaliser maintenant. Ma relation avec la nourriture a complètement changé! Je mangeais et buvais mes émotions.

«Mes portions étaient immenses, j'avais des tas de plats à emporter, des offres de repas et même mangé un hamburger au petit déjeuner.

«Tout maintenant, je vise à faire à partir de zéro, j'ai toujours aimé cuisiner, mais maintenant, en le remplissant de fruits et de légumes nutritifs, c'est beaucoup plus agréable.»

Lors d'une journée typique avant de rejoindre Slimming World, tout en révisant, Katie mangeait des haricots sur du pain grillé avec du pain blanc et du fromage entier au petit-déjeuner, suivi d'un biscuit ou d'un brownie et d'une pomme et d'une orange.

Elle aurait ensuite une offre de repas, avec des chips et du régime alimentaire, suivi d'une grande portion de spaghettis à la bolognaise, avec du hachis plein de gras, de la sauce achetée en magasin et du pain à l'ail.

Maintenant, elle a du porridge et des fruits pour le petit déjeuner, des pâtes, de la salade et des viandes cuites pour le déjeuner, du curry fait maison du monde minceur pour le dîner avec du riz au chou-fleur.

Elle grignote également des croustilles et des fruits faibles en calories.

La période de verrouillage a apporté de nouveaux défis à Katie, mais elle a estimé qu'avec le «soutien continu» de son groupe, elle était capable de rester sur la bonne voie.

En savoir plus sur l'histoire de Katie, ici.

Sabrina Lee




Il y a moins d'un an, Sabrina Lee a refusé de manger au restaurant de peur de ne pas s'asseoir dans les sièges.

Elle avait du mal à marcher et quittait rarement la maison de peur d'être jugée par les autres pour son poids.

La femme de 33 ans ne souffrait pas seulement physiquement mais luttait contre sa santé mentale, admettant que son poids avait contribué à ses «moments les plus sombres».

Sabrina était au chômage depuis sept ans et en février 2019, elle a reçu un diagnostic de diabète de type 2, ce qui l'a effrayée et l'a poussée à faire des changements radicaux.

«J'avais entendu les histoires d'horreur sur la perte de pieds et le fait de devenir aveugle à cause d'un diabète incontrôlé. J'ai décidé que ce ne serait pas moi», dit-elle.

Sabrina pesait 28 livres et portait des vêtements de taille 32 et elle n'a jamais cuisiné, comptant sur des collations et des plats à emporter.

Lors d'un week-end typique, elle mangeait des bols de céréales sucrées, quatre morceaux de pain grillé, des chips et des collations, suivis d'une grande pizza à emporter et de poulet.

Elle a dit: “Je n'avais pas de vie à mon poids le plus lourd. Je n'ai jamais quitté la maison et je ne pouvais pas marcher loin. J'éviterais les situations sociales qui craignaient d'être jugées ou de pouvoir tenir dans les sièges des restaurants.

«Je n'oublierai jamais mes moments les plus sombres, mais il est difficile de se souvenir de ma vie de cette façon.

“J'utilise ces sentiments pour rester sur la bonne voie et ne jamais y retourner.”

Sabrina a déclaré qu'elle “n'avait jamais pensé qu'elle pouvait perdre autant de poids” et qu'elle avait l'impression d'avoir retrouvé sa vie après avoir «inversé» son diabète en seulement 10 mois.

Elle pèse maintenant 21e 6 lb et mesure 24, plus motivée que jamais pour atteindre sa 11e cible.

Maintenant, lors d'une journée typique, Sabrina mange du porridge, de l'omelette avec de la salade et du poulet avec du riz brun et des légumes et s'en tient à un plan du monde minceur.

Avant de commencer son parcours de santé, Sabrina a dû subir des tests sanguins tous les trois mois et s'est vu prescrire de la metformine.

«Lors de mon dernier examen, j'étais officiellement non diabétique», a-t-elle déclaré.

“Je pensais que je ne pourrais jamais perdre autant de poids et retrouver ma vie. J'ai pu réduire mes portions et ne pas lutter contre la faim toute la journée.”

Sabrina pense que son chien Staffy de huit ans, Sam, l'a aidée à perdre du poids.

Lisez l'histoire de Sabrina, ici.

Tamsin Cole




Une femme autiste de Plymouth qui a perdu 5 livres et 7 livres encourage les autres à réaliser leurs rêves.

Tamsin Cole a rejoint «à contrecœur» Slimming World en mars 2018 et admet que tout n'était pas simple au début, mais elle est maintenant plus heureuse que jamais.

L'entraîneur de la jeune femme de 29 ans, Mandy Coles, a déclaré que Tamsin est “l'un des membres les plus incroyables” qu'elle ait jamais rencontrés et a adoré regarder sa transformation, non seulement en poids, mais aussi dans sa personnalité.

Mandy a déclaré que Tamsin avait débuté dans le groupe “très renfermé” mais “n'aurait pas pu être plus fière” de la voir gagner en confiance, l'aidant à atteindre la finale régionale de la femme de l'année 2019.

Tamsin a déclaré: «Je veux que les personnes autistes sachent que même si le changement est difficile, étrange et stressant, si vous avez le bon consultant et une famille très solidaire, il est très possible de réaliser votre rêve de perte de poids.

“Même si je ne suis pas encore tout à fait à mon objectif, je vis pratiquement mon rêve de perte de poids et je tiens à remercier tous ceux qui m'ont aidé.”

Tamsin espère atteindre la 10e place puis maintenir son poids à partir de là.

Elle a dit qu'elle pensait que la partie la plus difficile de la perte de poids serait de rester à l'écart du chocolat, mais a constaté que plusieurs facteurs rendaient la tâche difficile.

Tamsin a déclaré: “Je pensais que la chose la plus difficile allait être ma consommation de chocolat car je suis un peu un chocoholic mais ce n'était pas le cas.

“Le plus dur pour moi en essayant de respecter mon plan, c'est quand j'ai à peine l'argent pour acheter la nourriture dont j'ai besoin pour respecter le plan, ou quand ma dépression frappe et que je ne veux tout simplement pas manger, mais j'essaie de me débrouiller mangez quelque chose car je ne veux pas empirer les choses.

«La meilleure chose à propos de toute l'expérience est que tout le monde est dans le bateau, donc personne ne porte de jugement et cela aide que Mandy ait été si patiente avec moi et mon autisme.

“Je me sens bien de savoir que je peux désormais porter des vêtements plus petits et bien paraître, j'ai aussi beaucoup plus confiance en moi.”

Tamsin a l'aide et le soutien de sa mère et de ses sœurs qui sont également membres du groupe de perte de poids.

Elle aime aussi pouvoir jouer avec ses nièces et neveux depuis qu'elle a perdu du poids et dit qu'elle peut «les chasser et jouer à des jeux avec eux maintenant».

Tamsin a changé son alimentation du chocolat, de la pizza, des boissons gazeuses et des desserts sucrés aux produits Quorn, aux poivrons, aux pâtes et au poulet.

Elle a dit: «Avant, je pensais que j'avais juste besoin de manger plus sainement et d'éliminer la malbouffe, mais ce n'est pas que vous ayez juste besoin d'optimiser la nourriture et cela m'a appris à contrôler ma consommation de chocolat.

“Être sur Slimming World et perdre le poids que j'ai fait, m'a donné la confiance nécessaire pour me raser la tête pour la charité Sue Ryder.”

Lisez l'histoire de Tamsin, ici.

Tamsin Fleming




Une assistante pédagogique de Plymouth a atteint son objectif de poids pendant le verrouillage, malgré les obstacles sur son chemin.

Tamsin Fleming a été à la maison en congé de maternité avec ses deux jeunes enfants et craignait d'avoir «accès à la nourriture toute la journée», mais a trouvé des moyens de se maintenir sur la bonne voie.

La jeune femme de 30 ans a travaillé son chemin à travers un livre de recettes végétarien Slimming World, qui non seulement la tient occupée, mais a également présenté des repas savoureux à sa famille.

Tamsin était enceinte pendant la majeure partie de son voyage dans le monde minceur et a perdu près de deux pierres.

Elle a déclaré: «Je suis étonnée de voir à quel point Slimming World m'a aidé à surmonter mes obstacles alimentaires et à réaliser ce que je m'étais fixé de faire.

«J'étais enceinte la majeure partie de mon voyage dans le monde minceur et cela s'est avéré beaucoup mieux que je ne le pensais.

J'ai gagné 11,5 lb en 9 mois et j'ai perdu 11 lb ma première semaine!

«Si je n'étais pas resté avec le groupe, j'aurais gagné énormément plus et je me sentirais mal.

“Rester sur mon plan, peser chaque semaine et planifier les repas à l'avance signifiait que je pouvais toujours être en contrôle de mon alimentation tout en jonglant avec ce que la vie avait en réserve.”


Chargement de la vidéo

Vidéo indisponible

La mère de deux enfants a déclaré qu'elle avait consulté sa sage-femme pour vérifier qu'elle était autorisée à continuer de respecter son plan.

Elle a déclaré: «Ma sage-femme était heureuse pour moi de suivre mon plan car je ne perdais pas de poids rapidement et je restais en bonne santé.

«Depuis que j'ai notre fille, j'ai essayé de m'en tenir à une alimentation saine et de planifier à l'avance des repas hebdomadaires pour m'aider à rester sur la bonne voie.

“J'ai également rejoint le groupe virtuel SW, ce qui me permet de discuter régulièrement avec d'autres membres et ma conseillère de soutien Tracy.”

Tamsin admet que “n'a pas été facile”, mais elle a été “reprise” par les membres des classes virtuelles lorsqu'elle a besoin d'un coup de pouce.

Elle a déclaré: «Ils m'ont aidé à rester positif pendant le verrouillage et à me relever quand j'ai un gain. Cela n'a pas été facile, surtout à travers le verrouillage et avoir deux petits enfants, mais leur soutien a été essentiel.

«Bien qu'il y ait eu des hauts et des bas, je pense toujours que c'était la meilleure chose à faire et je ne pourrais pas être plus heureux avec ma perte de poids globale. Cela m'a également fait me sentir mieux depuis l'accouchement.

“Je n'ai pas eu à essayer de perdre énormément de poids tout en me débrouillant avec un nouveau-né, cela aurait ajouté au stress qui m'est préjudiciable. Le nombre sur la balance est plus petit qu'il ne l'était, mais aussi ceux qui ne sont pas à l'échelle. les victoires ont été importantes pour moi.

«Je suis capable de marcher davantage, j'ai dû acheter des jeans plus petits, je peux porter des robes que je n'ai pas portées depuis des années. Parfois, les éléments visuels vous aident à vous remettre sur la bonne voie.




Tamsin prend maintenant le temps de cuire par lots des aliments sains, au lieu de prendre des collations pratiques, ce qui a également aidé à réduire le poids.

Elle a déclaré: «Avant de commencer Slimming World, il était très facile de trouver des collations et des plats cuisinés pour les dîners, mais maintenant je passe le temps avec les enfants, pour cuire par lots des aliments sains afin que nous ayons toujours quelque chose à sortir du congélateur. .

«Toujours avoir des fruits et des légumes à portée de main a également été utile. J'essaye de marcher pour me rendre au travail chaque fois que je peux, mais depuis que je suis en maternité et en lock-out, les promenades quotidiennes pour nourrir les canards avec nos filles sont tout ce que nous pouvons faire!

«Je conseillerais à n'importe qui de rejoindre Slimming World s'ils veulent vraiment perdre du poids et le maintenir. Je suis toujours choquée de voir comment mon poids a chuté au cours de la dernière année, et d'être enceinte!

“Cela me montre que cela fonctionne vraiment et que c'était une décision qui en valait la peine.”

Nicola Thomas-Botwood




Une militaire à la retraite de Plymouth a perdu un incroyable 2 £ 4,5 pendant le verrouillage, tout en s'isolant dans le sud du Pays de Galles avec son père.

Nicola Thomas-Botwood a déménagé au Pays de Galles pour être avec son père pour prendre soin de lui pendant le pic de la pandémie, ce qui a ajouté des difficultés supplémentaires à sa perte de poids.

Mais elle s'est fixé une cible et l'a brisée, faisant des promenades quotidiennes dans les montagnes galloises.

La femme de 48 ans a même décroché le prix de la magie du corps en or et a trouvé le soutien de ses amis et collègues de Slimming World virtuellement, l'a aidée à atteindre son objectif, même si elle était dans un pays différent.

Elle a même commencé à courir, ce qu'elle trouvait difficile au début.

“Perdre du poids en lock-out, c'était heureusement avoir trois choses”, a-t-elle déclaré.

“Une routine quotidienne, l'accès à un magasin de fruits et légumes local et vivre dans une zone rurale avec de belles promenades, juste à ma porte.

“Rester sur la cible signifiait me donner de nouveaux défis tels que la magie corporelle et ensuite réussir à courir à distance, ce que je n'avais jamais fait de ma vie.”




Nicola est maintenant rentrée chez elle avec son mari, ce qui a entraîné de nouveaux défis.

«Sortir de l'isolement après avoir atteint mon objectif final et retourner vivre avec mon mari était un défi», a-t-elle déclaré.

«J'ai dû adapter ma routine, essayer de me détendre en mangeant pour ne pas perdre plus de poids et trouver de nouveaux défis de fitness.»

Nicola a déclaré qu'elle se sentait plus optimiste quant à sa santé pour la première fois depuis des années.

Elle a dit: «La meilleure chose à propos de ma perte de poids est l'effet positif qu'elle a eu sur ma santé et mon endurance.

«Après une blessure et une maladie qui ont conduit à la retraite médicale, il est incroyable dix ans plus tard d'être ainsi.

“Grâce à Slimming World et à tout le soutien de mon incroyable groupe et de mon mari, j'ai une attitude vraiment positive à l'égard de la nourriture et de ma forme.”

Karen Mayhew




Une maman de Plymouth se sent mieux que jamais après avoir perdu du poids, ce qui a été incité par un «idiot» qui lui a dit qu'il ne sortait pas avec des «gros».

Karen Mayhew a déclaré qu'elle était consciente qu'elle avait pris du poids, mais elle a reçu un «coup de pied dans les fesses» après qu'un homme lui a demandé ce qu'elle pesait.

La femme de 43 ans a immédiatement su que l'homme était un «idiot», mais a constaté que les commentaires lui avaient donné la motivation dont elle avait besoin pour perdre du poids et mener une vie plus saine.

Maintenant, Karen, une mère d'un enfant, a perdu un énorme 9 livres et est en bonne voie d'atteindre son objectif de 10e.

«Je savais que j'allais prendre du poids, mais quand un homme m'a dit qu'il ne sortait pas avec des« gros »après avoir demandé mon poids, cela m'a donné un coup de pied dans les fesses», dit-elle.

“Je sais qu'il était complètement idiot mais étrangement ça a aidé.”




Karen a alors décidé qu'elle voulait «perdre du poids, se sentir en meilleure santé et gagner en confiance», alors s'est adressée à Plymouth Gossip Girls pour demander les meilleurs conseils et des méthodes éprouvées pour perdre quelques kilos.

De nombreuses personnes ont suggéré de rejoindre Slimming World et des dizaines de personnes ont recommandé le groupe de Samantha Ball, qui dirige les réunions Honicknowle.

“Je suis très heureuse maintenant”, a-t-elle déclaré.

«Je suis déterminé et confiant.

«Je peux maintenant rentrer dans certains de mes vêtements préférés que je ne pouvais pas auparavant.

“J'ai une taille de vêtements plus petite et je peux maintenant faire de l'exercice facilement pendant 30 à 40 minutes.”

Karen a déclaré que son poids le plus lourd, qui était ce qu'elle pesait lors de sa première entrée dans le groupe de Samantha, était de 12 kg.

Elle pèse maintenant 11e 4 lb et espère atteindre un 10e objectif.

“J'ai encore des friandises, mais maintenant je comprends à quel point certaines peuvent être mauvaises, je me retrouve à choisir de meilleures options”, a-t-elle déclaré.

Avant le régime de Karen se composait de bonbons, de chocolat, de paninis, de beaucoup de pain, de plats à emporter, de chips, de fromage, de vin ainsi que de Malibu et de coke entier.

Maintenant, Karen a changé son alimentation pour inclure plus de fruits, de légumes, de poisson, de viande, de pâtes aux œufs et de boissons sans sucre.

Son fils de 12 ans mange également les mêmes repas qu'elle et cela a contribué à instaurer des habitudes alimentaires plus saines.

En savoir plus ici.

Katie Giddy-Pannell – 5ème 2lbs




Un médecin généraliste de Plymouth a perdu un énorme 5 livres et est maintenant en mesure de partager son propre parcours pour motiver ses patients à perdre du poids.

Le Dr Katie Giddy-Pannell a déclaré qu'en raison de sa profession, elle «devrait savoir mieux», mais avec un régime végétalien, un cours d'exercice de soutien et Slimming World en ligne, elle a réussi à perdre du poids et à contrôler son lupus, un état de santé chronique.

La femme de 41 ans a subi une transformation spectaculaire en un peu plus d'un an et a vu une amélioration radicale de sa santé.

Elle a déclaré: “J'avais de terribles maux de dos débilitants, à bout de souffle, des jambes enflées. Je me sentais généralement en mauvaise santé, surtout dans la chaleur. Je n'avais pas d'énergie, pas de lever et de partir.

«Maintenant, ma santé est meilleure, moins de maux de dos et d'autres douleurs articulaires, j'ai un problème de santé chronique appelé lupus, qui est mieux contrôlé avec mon alimentation maintenant, et l'exercice.

Katie a déclaré que partager son parcours de perte de poids avec les patients leur permettait de se rapprocher d'elle et de les motiver.


Chargement de la vidéo

Vidéo indisponible

Elle a déclaré: «Je suis médecin généraliste, donc je devrais savoir mieux, mais nous sommes tous des humains et la prise de poids est si facile.

“Perdre du poids a fait toute la différence, je peux être vraiment confiant lorsque j'encourage les patients à vivre une vie plus saine. Je partage souvent mon propre parcours pour essayer de les motiver, même en leur montrant des photos« avant ».”

Katie conseille à tous ceux qui souhaitent perdre du poids de trouver un régime alimentaire qui leur convient et de s'assurer qu'ils n'inventent rien, car la planification est la clé.

Elle a déclaré: “Je conseillerais aux autres de trouver un régime alimentaire qui leur convient et de s'y tenir, n'essayez pas de le rattraper, un petit sous-calcul des calories pourrait gâcher beaucoup de travail. Mangez beaucoup de légumes. et l'exercice de groupe est également important. “

En savoir plus sur l'histoire de Katie, ici.

Tara Matthews – 5ème 10lbs




Après avoir eu deux enfants en deux ans, Tara Matthews s'est retrouvée “embarrassée” et “se cachant de la caméra” parce qu'elle détestait son apparence.

La jeune femme de 25 ans était passée du 8ème au 14ème poids et s'est retrouvée consciente de son poids, se désignant comme “la grosse amie du groupe”.

Tara s'est retrouvée à manger «autant de malbouffe que possible pendant et après» ses grossesses.

Mais la mère de deux enfants a décidé que cela suffisait lorsque sa plus jeune fille, Kyah, a eu trois ans – parce qu'elle ne pouvait plus utiliser la grossesse comme excuse.

Le jour du Nouvel An 2017, la maman, qui a grandi à Plympton, a décidé de supprimer toute malbouffe et alcool.

Tara a déclaré: «À la fin de 2016, j'en avais enfin assez de ne pas m'habiller et d'être la grosse amie du groupe.

«J'étais misérable et ma plus jeune fille avait maintenant trois ans, donc je ne pouvais même plus blâmer le poids du bébé.

«Après le nouvel an, j'ai éliminé toute la malbouffe et l'alcool, j'ai téléchargé une application pour compter les calories dans les aliments et j'ai rempli la cuisine d'aliments sains.

Elle a commencé à rechercher des recettes saines et a utilisé les livres de Slimming World pour trouver des idées afin de pouvoir planifier des repas qui fonctionnaient également pour sa jeune famille.

Au lieu de «noyer» les aliments dans l'huile et de les faire frire, Tara a commencé à griller de la viande et à ajouter des légumes ou de la salade aux repas pour se garder rassasiée.

Avec son nouveau style de vie, le poids a commencé à baisser, ce qui l'a motivée.




À l'été 2018, Tara avait atteint son poids le plus bas de son histoire, mais «estimait que c'était trop faible» et travaillait à maintenir un poids santé.

Elle a déclaré: “J'ai retrouvé ma confiance et je suis tellement en meilleure santé. Avec le recul, c'est embarrassant de voir à quel point je me suis laissé aller et à quel point ma relation avec la nourriture s'était détériorée, mais je suis maintenant fière de voir jusqu'où Je suis venu.”

Tara conseille à toute personne désireuse de perdre du poids «d'avoir un vêtement dans lequel vous voulez pouvoir vous adapter et vous sentir bien à la fin de votre voyage».

Lisez l'histoire complète de Tara sur la perte de poids, ici.

Jenna Bell – 4e 12lbs




Une mère de deux enfants de Saltash est maintenant la fille de couverture du numéro de juillet 2019 de Slimming World après avoir perdu près de cinq pierres.

La propriétaire d'un salon de coiffure et de beauté, Jenna Bell, a commencé son parcours de perte de poids à 15 livres, après s'être retrouvée à «forcer» des sourires alors qu'elle «rendait d'autres femmes belles», alors qu'elle n'était pas satisfaite de sa propre apparence.

Quand Jenna était à l'école, elle a représenté Cornwall en course de fond et n'a jamais eu besoin de regarder ce qu'elle mangeait, mais après avoir abandonné le sport, le poids a commencé à s'accumuler.

À l'âge de 19 ans, elle est tombée amoureuse de son désormais fiancé, Adam, et a commencé à manger au restaurant, ce qui a amené Jenna à se sentir mal à l'aise avec son poids.

Jenna a déclaré: «Alors que je bavardais, coupant les cheveux de mon client, je me suis retrouvé à me forcer à sourire – mon travail consistait à rendre les gens beaux, mais à l’intérieur je ne ressentais rien d’autre.

«Il n’est pas possible d’éviter les miroirs lorsque vous travaillez dans un salon de coiffure. Mais sachant que j’étais au moins 4e plus lourd que je ne l’aurais voulu, j’ai perfectionné l’art de garder les yeux éloignés de mon reflet et de me concentrer uniquement sur mes clients.

“Mes sourires et mes plaisanteries animées cachaient un dos et des genoux douloureux qui criaient de s'asseoir.”

Le joueur de 31 ans pèse maintenant 10 livres et est maintenant “retombé amoureux de la vie”.

Une fois qu'elle a rejoint le groupe de Kelly Andrew, qui était également couvert par Sophie Bennett, à Saltash, elle a commencé à cuisiner à partir de zéro et a pris des salades de pâtes au travail.

Avec le soutien de Kelly et Sophie et d'autres membres du groupe, Jenna était ravie de voir son objectif final sur la balance.

Jenna a ajouté: “En pleurant en arrière, j'ai pensé: 'S'ils croient en moi, je peux croire en moi.' Je lui ai donné 100% cette semaine-là et voir mon poids cible de 10 livres et 7 livres finalement apparaître sur la balance était le meilleur sentiment dans le monde.

“Je ne pouvais pas m'empêcher de crier:” Je l'ai fait! “. Et comme les autres membres m'ont serré dans leurs bras et ont célébré avec moi, je savais qu'ils savaient, plus que quiconque, à quel point cela signifiait.”

Lisez l'histoire complète de Jenna, ici.

Jemma Jones




Une mère de cinq enfants de Plymouth a jeté un énorme six ans et demi, ce qui a eu un effet drastique sur sa santé mentale.

Il y a un peu plus d'un an, Jemma Jones était une “recluse complète” et a essayé de se “cacher” sous des vêtements amples, en faisant tout son possible pour éviter d'être vue par des amis ou de la famille.

La femme de 32 ans a déclaré qu'elle était aux prises avec des sentiments suicidaires car elle n'était pas satisfaite de son apparence ou de ce qu'elle ressentait.

En janvier 2019, Jemma a décidé de commencer son parcours santé et a rejoint Slimming World, afin de l'aider à transmettre des habitudes saines à ses enfants.

Elle a déclaré: “J'ai cinq enfants et les avoir me rend d'autant plus déterminé à réussir, tout en leur enseignant des valeurs nutritionnelles afin qu'ils ne souffrent pas d'obésité, espérons-le.”

Avant de rejoindre le groupe de perte de poids, Jemma se gorgeait de plats à emporter et de malbouffe et ne participait à aucun exercice, mais maintenant elle s'en tient à son plan et mange avec modération, mais n'est pas limitée aux choix alimentaires qu'elle fait.

Elle a dit: “Si je peux le faire, n'importe qui le peut. Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire.

«Ce n’est pas seulement un régime, c’est un style de vie et pour moi c’est une question de soins personnels.

«Je mange de tout avec modération. Je ne fais pas d’entraînement en tant que tel, mais je suis plus capable de marcher sur une bonne distance et de me déplacer plus librement.»

Jemma assiste au groupe de Lauren Fidler chaque semaine à Mount Gould et a déclaré qu'être entourée d'autres personnes qui effectuent des voyages similaires la gardait motivée et inspirée.

Elle a déclaré: «La meilleure chose est d'entendre les histoires de réussite des autres et de croire en moi grâce à l'inspiration des autres.

“Je sens que je peux atteindre un objectif que je me suis fixé et je gagne lentement en confiance et en confiance en moi.”

Jemma a maintenant surmonté la dépression et la crédite de sa perte de poids.

Elle a ajouté: «J'ai complètement changé ma vie, avec beaucoup de détermination, je peux honnêtement dire que je suis la plus heureuse que j'ai jamais été.

«Il y a un an, j'étais complètement reclus et j'ai essayé de me cacher sous des vêtements amples en espérant ne pas être vu, maintenant je peux porter une robe moulante et me sentir fabuleuse.

«Je ne suis plus la recluse suicidaire que j'étais autrefois, je suis confiante et heureuse.

“Le groupe me permet vraiment de continuer chaque semaine et m'offre une bouée de sauvetage pendant le verrouillage.”

Sara Shaw




Tout a commencé par un concours – et six pierres plus tard, la vie de Sara Shaw est complètement différente.

La mère de quatre enfants, qui portait auparavant une taille 22, avait voulu perdre du poids après s'être sentie «gênée» par son apparence.

Mais après avoir participé et remporté un concours pour gagner six semaines d'adhésion à Slimming World, Sara a décidé qu'elle “n'avait rien à perdre, à part un peu de poids” – et elle n'a jamais regretté.

En à peine un an, Sara a perdu un énorme 6e alors qu'elle fréquentait régulièrement le groupe Eggbuckland de Mandy Cole et porte maintenant des vêtements de taille 12.

«Je me sentirais gênée d’emmener mes enfants à la natation ou pendant des jours», a déclaré Sara.

«Je détesterais acheter des vêtements, je verrais des vêtements que j'aimais mais ils ne montaient pas à ma taille.

«Mandy a été très encourageante lorsqu'elle m'a donné son discours avec un nouveau membre. C'était formidable d'entendre quelqu'un qui comprenait exactement ce que c'était que d'être une femme plus grande.

“Elle m'a fait croire en moi que je pouvais faire ça.”

La femme de 41 ans pesait 19e à son plus lourd et “vient d'accepter” c'est ainsi qu'elle a été construite.

«Au fur et à mesure que mes robes augmentaient, je savais que je devais faire quelque chose», a-t-elle déclaré.

Maintenant, elle adore sa nouvelle image et a changé sa façon de manger, intégrant également l'exercice dans sa vie quotidienne.

Elle a déclaré: “C'est étrange car je sais que j'ai perdu du poids, mais il faut du temps pour que votre esprit change la façon dont vous vous voyez. Tout le monde autour de moi m'a dit à quel point j'ai changé et recevoir ces compliments est incroyable.

“Slimming World m'a fait réaliser que je peux avoir une assiette complète de nourriture que j'aime et perdre du poids en m'assurant de manger les bons aliments et d'optimiser les aliments.”

Sara a dit “au début” qu'elle avait trouvé cela difficile pendant le verrouillage, mais a rapidement réussi à se remettre sur les rails.

Elle a déclaré: «Au début, il était plus difficile d'obtenir des fruits et légumes frais, des pâtes et des produits de base pour les placards comme c'était le cas pour tout le monde, mais tout s'est établi que les gens ont cessé de stocker.

«J'étais déterminé à ne pas revenir à ce que j'étais.

«Je m'assois une fois par semaine et j'écris un plan de repas pour savoir exactement ce que je dois acheter.

«Nous avons quatre enfants, donc il y a toujours des bonbons, des biscuits ou des chips.

“Je sais que je peux en avoir si je les veux en les intégrant dans mon plan et en utilisant mes synchronisations, bien que maintenant je n'atteigne pas ce genre de choses si je veux manger quelque chose, je mangerai des fruits à la place comme j'ai appris les fruits me remplira plus longtemps. “

Jeanette Murphy – 4e 7lb




Une grand-mère a impressionné les consultants de Slimming World par sa volonté et sa détermination incroyables.

Jeanette Murphy a initialement rejoint le groupe de perte de poids en 2017 pour soutenir sa fille, Caroline, qui a traversé une période traumatisante, perdant son partenaire alors qu'elle était enceinte.

Malheureusement, Caroline n'a pas pu continuer avec le groupe en raison de maladie et Jeanette est devenue sa soignante et a été contrainte de prendre la décision de quitter ou de continuer avec le groupe.

Mais malgré le soin de sa petite-fille de 16 ans, Charlotte et sa fille Caroline, ainsi que de faire face à ses propres problèmes de santé, notamment l'épilepsie et l'ostéo-arthrite, elle était déterminée à continuer à atteindre ses objectifs de perte de poids.

Jeanette a réalisé qu'elle était tout à fait inapte et pour suivre Charlotte, elle avait besoin de continuer son parcours de perte de poids.

Le joueur de 68 ans a maintenant été nommé membre diamantaire de l'année 2019 d'Ernesettle Slimming World pour avoir perdu 4 livres de 7 livres en un peu plus d'un an.

Jeanette a réussi à maintenir son poids et est devenue une source d'inspiration pour les autres membres du groupe.

Lisez l'histoire complète de Jeanette ici.

Charlotte Kelly – 3ème 4lbs




Il y a dix ans, Charlotte Kelly a rencontré l'amour de sa vie et s'est envolée pour le voyage d'une vie à parcourir le monde.

Après avoir passé un an ensemble, expérimenté de nouvelles choses et coché des endroits de leur liste de seaux, ils ont décidé de fonder une famille.

L'homme alors âgé de 33 ans souffrait du syndrome des ovaires polykystiques, qui “s'est avéré difficile” pour le couple.

Tout au long des voyages de Charlotte, elle a pris plus de poids et, à son plus lourd, pesait 17 livres 3 livres.

Charlotte a décidé de s'inscrire à un groupe WW (Weight Watchers), dans le but de perdre du poids pour améliorer sa fertilité et a perdu un peu moins de trois pierres.

Elle a donné naissance à une belle petite fille et espérait que la prochaine fois qu'ils essaieraient de concevoir, ce serait la même chose, mais au lieu de cela, Charlotte s'est retrouvée “dans un trou noir de plus en plus profond”.

La paire “a écourté et sauvé, supplié et emprunté” pour autofinancer trois séries de FIV.

Elle a dit: “Cela n'avait rien à voir avec le poids. C'était mon âge. Malheureusement, nous allions au fond du tonneau dans les œufs. Le médecin m'a dit que j'étais trop vieux et que je manquais d'œufs.”

Charlotte s'est fait une promesse avant le début du dernier cycle de FIV, “en cas de déception” – ce qui l'a incitée à se lancer dans une nouvelle aventure pour se tenir occupée.

Elle a déclaré: «Je voulais faire quelque chose que j'aimais et qui me passionnait.

Charlotte craignait d'échouer, mais avec une douce assurance de sa sœur et de son entraîneur, elle a rempli le formulaire pour devenir consultante et n'a jamais regretté.

Les groupes WW de Charlotte se déroulent à l'église Redeemer le lundi soir à 17h30, au St Edward's Church Hall à Peverell le mardi soir à 18h30.

Elle anime également des ateliers à Liskeard au Liskerrett Center tous les lundis à 11h et 12h30 et à Polperro le mardi à 11h.

Linda Kittle – 13e




Linda Kittle a décidé qu'elle avait besoin de revoir son alimentation pour sa santé, car lorsqu'elle a atteint une taille 24, elle souffrait de diabète de type 2 et d'hypertension artérielle.

Mais après avoir abandonné NEUF tailles de robe, Linda dit qu'elle ne souffre pas des conditions et qu'elle ne s'est jamais sentie mieux.

Pesant 21 livres il y a neuf ans, Linda a commencé à perdre du poids par elle-même en suivant un régime et elle a réussi à le maintenir pendant environ neuf ans, mais elle a dit qu'elle “s'était mise à l'aise” et que le poids a lentement commencé à s'accumuler.

La jeune femme de 60 ans était de retour à 15 livres de 5 livres en janvier 2018 et elle était déterminée à améliorer sa santé et Linda a rejoint le groupe HonicknowleSlimming World.

The slimming superstar was even awarded the “greatest loser” title and in just over a year and eight months, Linda has lost a whopping 7st 10lbs.

The mother of four said: “First I lost the weight on my own by just dieting and kept it off for nine years, but then I got comfortable and started slipping and went back to being big then I joined Slimming World and lost it again.

“I started at a size 24 and now I am a size four to six.

“When I was big I was a type 2 diabetic and had high blood pressure and now I have nothing I feel amazing.”

Read Linda's full story here.

Mandy Coles – 12st




Mandy Coles reached 24 stone at her heaviest weight but astonishingly she managed to shed the pounds and drop to an impressive 11.5 stone in just 14 months, after joining Slimming World.

Since losing the weight, Mandy's life has changed drastically and she is now helping others as a Slimming World consultant and whilst working with other slimmers, she has spotted a common problem with parents falling into the trap of weight gain.

Mandy believes there's a simple solution – taking time out – and now she is urging parents to take time for themselves to change their lives too.

She said she often meets parents who would just love to lose weight and lead a healthier lifestyle, but they feel that their life as a busy parent is preventing them from making those changes.

Mandy explained that one of the greatest gifts she has gained as a result of her weight loss is the drive and physical ability to play with her six-year-old son.

She said: “Actually having the energy to be the mum I have always wanted to be is priceless and taking that time for me to go to group each week was worth every moment”.

Read Mandy's full story here.

Tracey Needham – 7st




Many people who struggle with their weight dream of shedding the pounds, but often the hard part is keeping it off.

Dieters often find the pounds creeping back on once they have hit their target.

In January 2012, Tracey Needham weighed 19st and found her health and confidence suffering due to her weight, so she took the plunge and signed up to her first Slimming World class.

The mother-of-one lost a remarkable 7st in just under two years in November 2014 and today (2019), still remains the same weight.

She said: “I was nervous when I first walked through the door of my Slimming World group, but it was without doubt one of the best decisions I've ever made.

“My whole life is completely different. Before I lost weight I didn’t do any real exercise, Slimming World helped me to become much more active too and now I walk everywhere.”

Tracey said she was “determined” to keep the weight off.

She said: “My biggest challenge was my first year of being at target.

“I knew how to lose weight, but maintaining it is the scary part. Everyone says people gain weight back once they lose a significant amount, and I was determined to not let that happen to me.”

Read Tracey's story here.

Tanya Rawlings – 6st 7lbs




Two years ago, Tanya Rawlings found herself struggling to walk and despising how she looked.

She gorged on crisps, sandwiches and would finish her children's leftovers – but would never eat a proper meal.

The 41-year-old became addicted to fizzy drinks and would drink a large amount of calories in a few minutes.

“I felt like a big, fat, gross person” the mother-of-five said.

She suffers from COPD and the extra weight was hindering her condition.

The tipping point came when she was unable to walk her youngest son to school as she struggled to breathe if she walked too far, which sometimes resulted in her having to be treated in hospital.

But in June 2018, Tanya said enough was enough and was determined to shift the weight and joined the Honicknowle Slimming World group.

She has now gone from 17st to a slinky 11st 7lbs and said her whole life has improved.

But she doesn't just credit the weight loss group for improving her life, she believes she would not be here if she did not join the group.

Tanya said: “Six weeks ago I had an operation but it went wrong and I ended up with sepsis.

“If I didn’t go to Slimming World I don’t think I’d be here.

“I think if I was a lot more heavier like I used to be and I wasn’t as fit as I am now, I really don’t think I would be here now.

“It’s not just changed my life, it’s saved my life.”

Read Tanya's full story here.

Donna Williams




Donna Williams has struggled with her weight for years, trying diets and then binge-eating.

She used to joke to her friends that she was still battling with the baby weight – but the problem was the baby is now 44 years old.

The now 65-year-old vowed to honour her late father's memory and improve her health after watching him suffer during the last year of his life, which caused her to realise what impact being overweight can have on your health.

During lockdown, Donna has managed to lose 7lbs and in total, she is 4st 9lbs down, thanks to the help of WW.

In November 2018 Donna signed up to WW, having recently retired as a business manager at a primary school.

“I finally had time to devote to my own well-being and health,” she said.

Donna said she was greeted with a “warm welcome” by Jane Billson, who runs the Ivybridge group.

“I realised I been eating too much of the wrong things so made a few simple changes,” Donna said.

“I always used to skip breakfast which meant I was starving by lunchtime so I started the day with a big bowl of fruit and natural yoghurt.

“Instead of a pasty or sandwich, crisps and chocolate for lunch, I chose salad, rice cakes and topped them with sliced chicken. All those foods are really low in points which left me lots for a lovely evening meal.

“I cooked everything from scratch using WW recipes and tweaking other recipes I’d been cooking for years. But instead of using fatty cuts of meat, I swapped to leaner ones and used lots of vegetables and herbs.

None of the taste was lost and I started to see the pounds melt away.”


Video Loading

Video Unavailable

Donna believes the WW programme “isn't just about food” and it encourages members to fit “more movement” into your day.

She said: “At my biggest, I could walk less than half a mile before I had to turn around and go home. Now, I pick up my son’s dog and clock up an average of 40 miles a week – I swear the dog’s legs are getting shorter as I walk him so far!!

“In my head, I still feel big so when I caught a glimpse of myself in a full length mirror the other day I had to take a second look. I posted a before and after picture of myself on our WW Facebook group.

“Seeing the two images next to each other made me realise how far I had come. Even my son couldn’t believe it as he sees me all the time and hadn’t noticed what a difference there was. I have lost 4st 9lbs so far and I can’t believe how much better I feel.”

Donna was apprehensive about losing weight when lockdown arrived, as face-to-face workshops were put on pause.

Read her story, here.

Pareasa Kingwell – 4st 1lb




A mum who hated having her photograph taken is now feeling more confident than ever after losing an incredible four stone.

Pareasa Kingwell started her weight loss journey just under a year ago and has already seen a drastic improvement.

The mother-of-three first walked into Lorraine Wotton's WW (formerly Weight Watchers) class at the Unitarian Church in Notte Street, weighing 17 stone 12 pounds, after disliking how she looked in her holiday snaps.

Now, just 11 months later, Pareasa weighs 13 stone 11 pounds, and is more determined than ever to hit her targets.

The 38-year-old said: “I still have a long way to go, but doing WW has been the best thing, not just for me but my family too.

“It's so easy to follow and my children eat all the same food, so no need to cook separate meals for everyone.”

Pareasa said that at the time of starting her weight loss journey, she was having health difficulties and wanted to improve her fitness so we would be able to look after her children better.

Read her full story here.

Abbie Browne



Abbie Browne, from Liskeard, has struggled with her weight since she was a teenager.

She has tried dieting over the years but, like many of us, found it hard to stick to the plan.

But after being inspired by a picture of a post-lockdown “fat Barbie doll” and with some help from her local WW group and supportive husband, she is shedding the pounds.

“I have been a member of WW and other weight loss clubs before, had a bit of success but have never stuck with it,” Abbie said.

“I am an emotional eater and when challenges come up in life, I eat my emotions rather than confront them. However, a week into lockdown, I saw an image online that really struck me.

“It was a picture of a normal Barbie doll and a fat Barbie doll bulging out of her clothes with the caption ‘Barbie before and after lockdown’.

“It was a real lightbulb moment for me! I didn’t want to come out of this lockdown more overweight than I already was and I realised that this was the perfect opportunity for me to make the lifestyle changes I needed to”.

Abbie had re-joined WW, formerly known as Weight Watchers, in October 2019 and had been losing weight very slowly.

But during lockdown, the super slimmer has lost a stone in just five weeks.

She said: “When the lockdown started, I couldn’t wait to join my local ‘virtual’ workshop online in Liskeard. I decided to join up with my previous coach and it was great to see lots of familiar faces on the zoom screen and to hear my old coach Laura Carson lead the workshop. We all got involved and swapped top tips and talked about everything we would normally do in a face to face workshop.

“I am very organised and plan and pre-track all my meals for the week. I make a note of the points I have leftover after I track my meals and make myself a little lockdown snack box so I know I can still have the things I love every day. If it’s not in the box, I can’t have it!

“For me, this is transformational. In the past, my excuse for not losing weight was that I liked to go out with my friends and have coffee, lunch and dinner.

“I don’t drink much alcohol anyway so that wasn’t an issue. We have lots of lovely friends and family who invite us to dinner but in other people’s houses I always found it hard to stick to my points. Now nobody is allowed to socialise, I can no longer use that as an excuse and the weight is beginning to fall off.”

Read her full story here.

Sophie Rice – 3st



A Plymouth woman has defied the odds and gone from being bed-bound and unable to speak to losing three dress sizes and running her own weightloss class.

Sophie Rice has overcome incredible obstacles to transform her body and mind with the help of Slimming World and has shared the secrets to her success with Plymouth Live.

But it certainly wasn't easy as after having suffered a massive seizure on September 9, 2017, Sophie was left unable to move or to speak.

She was taken to Derriford hospital, where the seizures continued, but no cause could be found. Sophie could no longer speak normally and needed 24-hour care.

Fortunately Sophie’s mother and brother stepped in to care for Sophie and her daughter, so she was allowed home from hospital.

The future seemed bleak with Sophie having seizures every day, housebound and confined to a wheelchair, not knowing whether she would ever recover.

Things took a turn for the better however, when in February 2018, an operation to relieve pressure in Sophie’s spine was a success. Sophie was delighted that her rehabilitation could start and she would be able to walk again.

Sophie’s happiness was marred however because during the time that Sophie had been housebound, she had gained weight and now hated the way she looked and had lost all of her confidence.

Over the next few months, with the help of the neuro-rehabilitation team, Sophie introduced body magic through walking as a way to build strength but also to have an overall healthier way of life.

With the help of speech therapy, Sophie’s speech improved, so she became able to join in conversations in the group.

After only 22 weeks of joining Slimming World, Sophie had reached her weight loss target of three stone and to top it off, was crowned the group’s Woman of the Year 2018.

She said: “I went from a size 18 to a size 12 and felt amazing in a bikini again. Slimming World has changed my life – I'm now able to cook again, family meals such as chicken and leek risotto and pitta pizza are still on the menu.

For Sophie's full story, click here.

Catherine Scawn




A Plymouth mum was left so horrified by photographs of herself in her local newspaper that she shed a massive EIGHT stone.

Catherine Scawn bravely featured in the Plymouth Herald two years ago, to share how she had overcome a mental breakdown, but she was left shocked after she “hadn't realised how large she had become” until she saw the article.

At the time, the mum-of-three peaked at 19st 4lbs and wore a size 20 dress.

“It was no good overcoming one thing, to be at risk of dying from obesity,” Cath said.

“I had got to a stage where I didn’t like to be touched and couldn’t stand my reflection in the mirror.

“I needed to make a drastic change for my health, my children and my husband.”

he 42-year-old from Saltash, said she “made the decision to do something” about her weight having got her)mental health “back from the brink”.

Cath now weighs an incredible 11st 4lbs and can fit into a size 10.

The florist originally lost over 4st through using dietary supplements and weight management until she lost enough weight to qualify for surgery.

Cath struggled to lose the weight in the set time-frame and get her BMI, which was previously 47, down to 30.




She was able to keep trying and decided to give a new meal replacement and nutritional supplements plan a try at 17st 10lbs.

Cath said before she began her weight loss journey, she used to eat a large breakfast and would “secretly eat” lunch and hide wrappers, then eat a large evening meal.

She would also finish what her children had left and would say it was OK because she “had not had lunch”.

“I did no exercise and didn’t drink enough and what I did drink was mostly carbonated soft drinks,” she said.

Cath has now cut out fizzy drinks, has a “sensible breakfast, light lunch, piece of fruit and a small evening meal”, along with plenty of water.

She also alternates between her meal replacement plan, which is a herbal tea before breakfast, replacement meal shake for breakfast, fruit, meal replacement shake for lunch, protein bar mid afternoon and a sensible evening meal, with lots of water throughout the day.

Cath said: “Both have enabled me to lose more weight; in total I’ve now lost 8st and I am currently at 11st 4lbs and size 10-12 and no longer feel I have to cut the labels out of my clothes to hide my size.”

Read Cath's full story, here.

Lauren Fidler – 7st




A young woman from Plymouth looks almost unrecognisable after losing a whopping SEVEN stone.

Lauren Fidler joined Slimming World in April 2017 after joining Peverell group and has now been nominated for the Young Slimmer of the year 2019 award.

The 21-year-old has revealed that the reason she thinks she has dropped from 17st 11.5lbs to 11st 1lbs is due to 'free food' allowing her to feel full.

Lauren joined the weight-loss group as she hated how she looked and felt “isolated” because of her weight, which also meant that she suffered from Chronic Fatigue Syndrome (CFS).

Her CFS “is currently in remission” thanks to her new healthy weight and life-style.

Lauren joined Slimming World and lost almost a stone in her first month and she was still able to eat some of her favourite foods and never felt hungry.

She thanks the staff and members at her group for changing her life and earlier this year she was able to graduate feeling confident and content.

Lauren went from a size 20 to a size eight and has since been horse riding and ran the Plymouth 10k, something she could only have dreamt of beforehand.

Lauren is now hoping to help others in the same way she was helped and opened her own Slimming World group in Mount Gould on November 11.

The group is held at Mount Gould Methodist Church every Monday at 5.30pm.

Read the full story here.

Karen O'Sullivan




Ever since Karen O'Sullivan was a teenager, she had been overweight, reaching 19st at her heaviest.

The mother-of-three said she remembers feeling “ashamed” of her health problems and there were occasions, such as a family holiday to Disney Floria, when she was not able to join in with her family on theme park rides.

Karen managed to settle her weight at around 14st, but later suffered a pulmonary embolism, where a blood vessel in the lungs is blocked by a blood clot, which can be caused by obesity and can have fatal consequences.

“I nearly died so young because of a selfish lifestyle, when I have three sons and a beautiful granddaughter to live for”, Karen said.

They key worker is now sharing her weight loss journey to inspire others to stay on track on their own journey during the coronavirus lockdown.

Karen, 43, is isolating alone due to her job, which has brought new challenges, as she gets a lot of support from her children and her sister, who joined WW with her in August last year.

Karen has now lost just under 5st and is aiming to shed more pounds in the coming months.

She said: “I was very lucky to survive. My lovely sister wanted to lose weight and suggested WW so we joined together.

“My sister is my hero, she supports me through everything and we both wanted to lose weight so doing this with her was the encouragement I needed.”


Video Loading

Video Unavailable

When Karen joined the group, she weighed 17st 0.5lb and now has lost a whopping 4st 11lb.

“I have been big for my entire adult life and almost all of my childhood”, she said.

Karen is now enjoying exercising and said she can even “run a little”, something she has “never been able to do”.

She has also been able to buy clothes “in any shop” now, which has given her the confidence to try new things.

Karen said the thing she “wanted most” was to make her family proud and be able to play with her granddaughter without becoming out of breath.

She said: “My sons are proud of me and that’s what I wanted most.

“They’ve missed a childhood of being active with me and even though they are grown, I can do things with them and do stuff with my granddaughter that I missed out on with them.

“She has just learned to ride a bike, so I want to buy one and go cycling with her when lockdown passes.”

Karen said she can now eat whatever she wants thanks to the WW plan.

She said: “Before, I never ate breakfast, I’d typically have a calorific meal deal that I’d grab during work and dinner would be a takeaway or something fast after a long day at work. Then I’d graze on junk food in the evening.

“Now I’ll start the day with fruit, cereal or poached eggs. Lunch is often a chicken salad or sandwiches made with thins and yogurt.

“Dinner is always cooked from scratch and I make sure it’s varied to stop myself getting bored.

“There’s always something new to try from WW app. I replaced wheat pasta with lentil pasta, rice for cauliflower rice and potatoes for carrot and swede mash or roasted parsnips.

“I use a WW air fryer to cook most things so food tastes great for a fraction of the calories.”

Karen said to keep on track during lockdown she pre-plans what she will eat during a day, which has helped her remain focused.

She suggests anyone struggling tries using a “snack box” to keep on track.

She said: “My coach suggested a pre-pointed snack box. Put all of your goodies in a box at the start of the day and that feels indulgent without overdoing it.

“Once the snacks are gone, they’re gone! Support is still at hand so use it! My coach is brilliant, very inspiring and relatable.”

Read Karen O'Sullivan's full story, here.

Rebecca Hele




A Plymouth woman says that Slimming World has changed her life and helped her deal with the death of her young child.

In 2013, Rebecca Hele had lost her confidence, was unhappy with her weight and was trying for a baby without success.

But 11 months after that, things couldn’t have been any more different for the then 30-year-old.

Bex joined Slimming World to support her mother, but soon found that weight was dropping off her. She was still eating plenty of her favourite foods but a more balanced diet and some understanding about food saw a body transformation she wasn’t expecting.

In just 11 months Bex lost three-and-a-half stone and in the same week that she discovered that she had reached her target weight, Bex found out that she was pregnant with her first child.

Sadly her second child, Jack, was born with a rare heart condition and passed away at just nine days old.

Bex continued to attend meetings where she found great comfort and support and is now helping and supporting others as she has trained as a consultant.

Read her full story here.

Have you lost weight during lockdown or have an inspirational story to share? Get in touch here.




Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *