Promenez-vous dans presque tous les cafés en Amérique aujourd'hui et vous pouvez commander quelque chose appelé «chai». Dans un Starbucks, cela signifiera probablement un latte sucré à la cannelle servi chaud ou sur de la glace. Votre café de troisième vague local pourrait avoir une version raffinée dont il est très fier, avec un peu moins de sucre. Et tous les grands épiciers vendent une sorte de mélange concentré de chai épicé à préparer à la maison. Mais pour la plupart des Sud-Asiatiques, chai – qui est simplement le mot hindi ou ourdou pour le thé – fait référence à quelque chose d'entièrement différent: pas une boisson, mais tout un genre robuste de boissons.

Cela est vrai pour la communauté des chauffeurs de taxi de New York, dont une grande partie est sud-asiatique, et qui, comme beaucoup dans le sous-continent indien, se tournent vers une tasse apaisante de chai chaud pour une rapide ruée vers le sucre pour réconforter leur souvent longue et épuisante. les changements. Mais même parmi les chauffeurs de taxi qui se rassemblent aux petites heures du matin au New York Badminton Center dans le Queens (comme on le voit dans l'épisode de fin de soirée à New York Guide du mangeur du monde entier, maintenant en streaming sur Hulu), les opinions divergent sur ce qui fait le chai parfait. Les recettes préférées ont tendance à varier selon l'endroit où en Asie du Sud vous tracez vos racines, mais trois ingrédients font presque toujours la coupe: le thé noir, généralement d'Assam ou de Darjeeling en Inde; plus de sucre qu'il ne semble raisonnable; et lait entier.

À partir de là, cependant, les variations sont infinies – et valent vraiment la peine d'être essayées. Voici quelques-unes des préparations les plus populaires, ainsi qu'une recette de l'un des meilleurs slingers de chai de New York.

Masala Chai

La version la plus consommée du chai est le masala, qui se traduit par «épice» et indique la présence d'une combinaison d'épices – généralement un mélange de cardamome, de clou de girofle, de cannelle et de poivre noir, avec du gingembre fraîchement râpé – en plus de le trio classique de thé noir, de lait et de sucre. C'est le style de chai que vous trouverez versé par les chaiwallas, ou vendeurs de thé, partout dans le sous-continent, où une tasse peut coûter aussi peu que 10 roupies, soit environ 13 cents. Alors que le masala chai comprend généralement au moins deux types d'épices, il existe également des variantes à une seule épice, comme adrak chai, dominé par le gingembre épicé, et elaichiwali chai, avec une touche parfumée de cardamome.

Noon Chai

Cette boisson incandescente est connue sous le nom de thé du Cachemire ou gulabi chai, ce dernier faisant référence à sa teinte rose caractéristique. Cette couleur vibrante est le résultat d'une réaction chimique qui se produit lorsque le thé vert signature du Cachemire, le territoire contesté dans la partie nord du sous-continent indien, réagit avec une pincée de bicarbonate de soude qui est ajoutée après le trempage. Et c’est une longue pente. La boisson infuse jusqu'à deux heures complètes, bien que certaines versions modernes de la recette suggèrent que 20 à 30 minutes suffisent. Le lait est ensuite vigoureusement mélangé, avec le sucre et un autre ingrédient surprise: le sel. En fait, les préparations traditionnelles du Cachemire de la boisson ne contiennent que du sel – pas de sucre du tout – bien qu'une version sucrée soit devenue plus courante dans des endroits comme le Pakistan, où le chai du Cachemire est un favori.

Irani Chai

Des cafés de style iranien ont commencé à apparaître en Inde et au Pakistan – en particulier dans les villes de Mumbai, Hyderabad et Karachi – au XIXe et au début du XXe siècle, alors que les Iraniens zoroastriens fuyaient les persécutions dans leur pays et se réinstallaient dans le sous-continent indien. Alors que le nombre de cafés iraniens en Inde diminue actuellement, la popularité du chai iranien ne l'est pas. Cette interprétation singulière du classique tire sa riche onctuosité du mawa, également connu sous le nom de khoya, un produit laitier épais à base de lait en poudre typique de la région. Des épices peuvent parfois être ajoutées, mais quelle que soit la façon dont elles sont préparées, il est préférable de les siroter avec un petit pain chaud maska ​​- un pain moelleux enduit de beurre.

Namak Wali Chai

Unique dans la ville de Bhopal en Inde centrale, namak wali chai est similaire à midi chai en ce que son nom se traduit littéralement par «chai avec sel», mais il n’a pas les couleurs vives de midi chai. Généralement préparé dans de grands pots en acier au-dessus de flammes nues, le namak wali chai contient parfois du kala namak, un type de sel gemme utilisé en Asie du Sud pour soigner les maux de gorge, ainsi que du poivre noir.

Chai étant versé dans une tasse en papier à partir d'un pot.

Chai au Boishakhi de New York
Hulu

Recette: Bengali Chai de Boishakhi

Le bengali chai à Astoria, pilier de Boishakhi – un favori parmi les chauffeurs de taxi de New York – suit le principe de base du thé noir, du sucre et du lait dans sa préparation. Cela semble assez facile, non? Voici comment le fabriquer vous-même.

Donne 4 tasses de thé

Ingrédients:

3 tasses d'eau
6 cuillères à café de thé en feuilles Brooke Bond Red Label (peut être trouvé dans les magasins indiens ou sur Amazon)
6 cuillères à café de sucre granulé
1 tasse de lait évaporé

Préparation:

Étape 1: Porter l'eau à ébullition dans une casserole moyenne à feu vif. Une fois que l'eau commence à bouillir, réduisez la flamme à moyen et laissez-la continuer à bouillir à un rythme plus lent pendant environ 10 minutes.

Étape 2: Ajoutez les feuilles de thé à l'eau bouillante. Laisser bouillir encore 10 minutes environ.

Étape 3: Ajouter le lait et continuer à faire bouillir le mélange jusqu'à ce qu'il paraisse plus épais et prenne une couleur brunâtre, environ 5 minutes.

Étape 4: Égouttez le chai dans des tasses ou des verres à l'aide d'une passoire à thé ou d'un petit tamis, et ajoutez 1½ cuillère à café de sucre dans chaque tasse. Ajoutez plus de sucre si vous aimez un tube plus sucré. Servir chaud.



Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *